Service commercial disponible au 09 71 16 97 04

livraison rapide

Comment monter un siège de bureau ? Les 4 étapes

Le 11/06/2021

Dans Actualités

Bien monter son siège de bureau est primordial pour bénéficier pleinement de son confort. Démuni face à ce gros carton qui renferme le nouvel allié de vos journées de travail ? Découvrez les étapes clés qui vous permettront de monter votre nouveau siège de bureau !

Les étapes clés pour assembler un fauteuil de bureau

Rassurez-vous les constructeurs pensent aux utilisateurs depuis la conception jusqu’à l’assemblage. Vous n’êtes pas sûr de vous ? On vous explique comment monter un siège de bureau en 4 étapes.

Comment monter un siege de bureau 4 etapes

Pourquoi suivre un guide pour monter un siège de bureau ?

À première vue, rien de très sorcier : vous avez déjà assemblé les différentes parties d’un meuble bien plus imposant acheté en kit dans une des grandes enseignes d’ameublement qui peuplent notre beau pays. Mais que ce soit pour équiper une pièce de votre intérieur ou de votre bureau, vous avez noté qu’il y a presque toujours de petites surprises qui :

  • vous font perdre du temps ;
  • entraînent des risques de dysfonctionnements ;
  • vous poussent à abîmer certains éléments à force d’insister dans le mauvais sens de l’opération en cours !

Pas de souci, on connaît cela aussi bien que vous et c’est pour cette raison que l’on s’est efforcé de vous présenter un guide aussi rigoureux et simple que possible.

Un mode d’emploi universel

Selon les modèles et les marques, vous constaterez que le fauteuil de bureautique acheté est, ou non, accompagné d’un mode d’emploi plus ou moins bien fait, complet et intelligible. Afin de vous permettre un montage en toute assurance, on a établi une suite d’étapes universelle à suivre. Que votre modèle soit une chaise de bureau dactylo ou un siège professionnel ergonomique muni de toutes les meilleures options, la démarche ne change pas.

Préparatifs de base : les différents éléments d’une chaise professionnelle

Votre carton vous attend. Il trône dans la pièce, fier et volumineux. À l’aide d’un cutter ou d’une paire de ciseaux, prenez le temps de l’ouvrir sans l’endommager. En effet, en cas de pièce manquante, d’erreur dans le modèle expédié ou toute autre circonstance donnant lieu à un échange, vous aurez besoin de ce carton pour le retourner.

Sortez chaque élément de son emballage et disposez-le au sol. Vous pouvez ainsi vous assurer que rien ne manque et préparer chaque étape avec méthode. Sous vos yeux impatients de voir l’objet désiré enfin monté, vous devez trouver :

  • un piètement en forme d’étoile à 5 branches ;
  • un jeu de 5 roulettes ;
  • un vérin ou mécanisme de réglage ;
  • une assise ;
  • un dossier ;
  • deux accoudoirs (si option choisie ou intégrée) ;
  • des vis et leur clé Allen correspondante (vous ne trouvez pas toutes les vis ? elles sont alors vissées là où elle devront aller, regardez bien).

Les sièges de bureau les mieux équipés présenteront également une têtière ou repose-tête. Enfin, pensez à vous équiper d’un tournevis ou d’une visseuse électrique et à sécuriser les vis fournies dans un récipient car il serait ennuyeux d’en égarer ne serait-ce qu’une seule.

Montage d’un fauteuil de bureau en 4 étapes

Bricoleur ou non, vous allez découvrir qu’il n’y a rien de plus aisé que d’assembler les différentes parties de votre siège de bureau.

Étape 1 : clipser les roulettes au piètement

Saisissez l’étoile à 5 branches et retournez-la avant de la poser au sol. Chaque extrémité est munie d’interstices dans lesquels il vous suffit d’insérer l’embout métallique de chaque roulette. Maintenez fermement l’étoile au sol tandis que vous appuyez sur la roulette jusqu’à sentir que celle-ci est clipsée dans son logement. Utilisez vos deux pouces pour exercer une pression suffisante. Afin d’éviter que les roulettes ne tournent durant l’opération, prenez soin de les garder fermement au creux de votre main. Une fois les roulettes en place, retournez encore l’étoile et posez simplement le vérin en son centre. Si un cache est fourni pour cette pièce, profitez-en pour le glisser par-dessus.

Étape 2 : assembler le dossier et l’assise

Suivant le modèle de fauteuil de bureau choisi, cette étape ne sera pas à faire. Elle demeure néanmoins très couramment à la charge de l’acquéreur. Pour ce faire, le fabriquant fourni un jeu de vis. Afin de vous repérer, en cas d’absence d’indications ou de doute, fiez-vous à ces indices :

  • l’assise présente les différents éléments nécessaires au mécanisme du fauteuil, sa partie avant est celle qui est la plus large ;
  • le dossier est plus haut que l’assise, son dessin est incurvé pour accueillir confortablement les lombaires.

Étape 3 : fixer les accoudoirs

Les accoudoirs s’installent sur l’assise. Pour distinguer celui de gauche de celui de droite, les constructeurs laissent des indicateurs discrets tels que les lettres G et D ou bien L et R (pour Left et Right soir Gauche et droite en anglais). Selon le modèle choisi et les propriétés des accoudoirs, 2D, accoudoirs réglables 3D, 4D, etc., qui leur permettent un réglage tant en hauteur qu’en profondeur, vers l’intérieur ou l’extérieur du siège, ces accoudoirs sont à insérer, clipser ou visser.

Étape 4 : assembler le couple assise/dossier et le piètement

Vous y êtes presque : il ne reste qu’à rassembler le piètement et le couple assise/dossier. Soulevez la partie haute du siège de bureau, occasion rêvée pour tester la bonne installation des accoudoirs qui peuvent vous servir de prise, placez-la de sorte que le vérin s’insère dans le mécanisme prévu situé sous l’assise. L’ensemble est réuni : bravo, vous avez monté votre siège de bureau !

À savoir : si vous sentez un petit choc en vous asseyant pour la première fois, pas d’inquiétude : le vérin achève simplement de se mettre en place.

Réglage de son siège de bureau

Ainsi que nous l’avons indiqué, il existe quelques accessoires liés au confort ergonomique qui ne sont pas inclus dans chaque modèle de fauteuil de bureau. La têtière se fixe souvent avec des vis de même que le repose-pieds. Les trous prévus sont respectivement visibles sur le haut du dossier et à l’arrière de l’assise.

Avant de profiter pleinement de votre nouvel allié bureautique, pensez à parfaire ses réglages. Après tout, vous avez acquis ce fauteuil pour ses qualités adaptables à votre morphologie ! Cela vous permet aussi de vérifier que le mécanisme est fonctionnel :

  • adaptez la hauteur globale du fauteuil en fonction de votre taille et de votre table de bureau ;
  • ajustez l’inclinaison de l’assise afin que vos genoux soient pliés selon un angle de 90°, les pieds à plat sur le sol ;
  • réglez le dossier pour obtenir un maintien optimal de vos lombaires : votre dos doit être calé sans que vous soyez forcé de vous pencher en arrière ;
  • placez les accoudoirs de sorte que vos coudes et vos bras, bien que pliés, soient alignés et soutenus dans l’alignement naturel que votre corps en position assise.

Pour vous aider, sachez que la posture assise idéale pour un travail de bureautique, plus encore sur informatique, se définit ainsi :

  • une fois installé, il faut veiller à occuper toute la surface assise, les lombaires bien calés au dossier ;
  • le haut du dos doit pouvoir être maintenu bien droit sans effort avec les épaules lâches ;
  • le regard doit être placé à environ 50 à 70 cm de l’écran de votre ordinateur et orienté de préférence au haut de l’écran lorsque votre tête est droite ;
  • les bras doivent être détendus et les coudes trouver appui sur les accoudoirs de telle sorte que vos poignets sont gardés droits, dans leur alignement naturel ;
  • les pieds doivent être à plat sur le sol ou posés sur un repose-pied qui les relève à minima.

L’ensemble des réglages succédant au montage de votre siège de bureau doit vous permettre de suivre ces recommandations. C’est ainsi que vous pourrez tirer un maximum de profit, et surtout de bien-être, de votre fauteuil tout neuf ! Et si vous souhaitez plus de détails encore sur les avantages d’un siège bien ajusté, reportez-vous à notre article dédié.

On pourrait penser qu’il suffit de visiter les pages de notre catalogue, de finaliser son choix et son achat pour que le confort soit immédiatement disponible. Si monter un siège de bureau n’a rien de si compliqué, il vaut mieux suivre chaque étape afin de gagner du temps, d’épargner sa patience et d’éviter tout dommage au meuble qui va révolutionner vos heures de labeur : le siège de bureau !

Un doute persiste ? Contactez-nous pour plus de renseignements !